Hop! la dénonciation de l’accord d’entreprise permet des traffics…

ACCORD DÉNONCÉ TRAFFIC TENTÉ

Pendant que l’annonce de la dénonciation de l’ACPN est en cours, les trafiquants s’en donnent à coeur joie. Profitant de la fureur que provoque l’annonce de la dénonciation, utilisant l’impact médiatique que déclenche la mise à la poubelle d’un accord patiemment négocié, les petits profiteurs tentent de tromper les consommateurs en leur faisant passer “des vessie pour des lanternes”, ou plutôt du cheval pour du boeuf.

Pendant que tous les regards sont tournés vers la direction de Régional, que le pape démissionne, que Pyongyang envoi une fusée, les trafiquants en profitent pour tromper les consommateurs et faire d’énormes profits.

Il parait même que la mort récente du crak Ourasi (vainqueur plusieurs fois du prix d’amérique!) n’est pas le fait du hasard. Les trafiquants auraient anticipé la dénonciation de l’accord d’entreprise et aurait vendu des barquettes de lasagne au boeuf intitulé “yes we can the beef lasagne”.