licenciements à géométrie variable!

AFIN de contourner son obligation de reclassement, AF ne fait plus peser la menace de licenciement sur la totalité des PNT…

Seuls les PNT basés hors CDG et Lyon se voient menacés d’un licenciement…économique! Toute la subtilité est là!

Alors même que nous sommes dans un dispositif PDV/PSE, la direction considère que son obligation de reclassement ne s’applique pas aux PNT basés “province” et donc exerce une forme de “chantage” à cette catégorie de PNT, pour eux se sera: CDG/LYS ou à la porte avec des indemnités d’un licenciement économique.

A partir du moment où des licenciements sont prévues, le reclassement doit être envisagé!

C’est qui le patron!?

IL Y A COMME UN HIATUS À LA CFDT/SPL!

ON NE SAIT PLUS QUI EMBRASSE QUI!?

IL Y- T- IL  DU DIVORCE DANS L’AIR!?

TOUJOURS EST-IL QUE L’ON NE SAIT TOUJOURS PAS QUI EST LE PATRON DANS CETTE PARTOUZE SYNDICALE:)))

116: le combat continue!

EN APPEL!

Le FUC va faire appel de la décision de la juge de Bobigny.

1° le jugement s’est porté sur la forme et non pas le fond.

2° si nous avions gagné, AF aurait fait appel, donc aucune raison de ne pas s’inscrire dans la même stratégie.

3° des licenciements sont toujours prévus pour les PNT basés hors CDG & LYS, et dans la situation actuelle, qui dit “licenciement” doit prévoir “reclassement”!

Le combat continue!

L’affaire est entendue!

Au siège de feu hop, ce soir, il n’y avait qu’un seul son! Celui des bouchons de champagne!

En effet, les syndicats qui ont porté leurs signatures sur l’accord de méthode & de cadrage, n’auront d’autre choix que de signer le pdv/pse!

L’histoire est d’ors et déjà écrite, les grands perdants dans cette affaire seront:

  • les basés province qui, n’auront d’autre chois que d’aller à Lyon ou Cdg avec une prime proche du pourboire, sinon se sera “licenciement”!
  • les “impétrants” de la filière filiale qui, n’auront plus le droit qu’à une seule sélection et qui en sus, ne partiront sans aucune reconnaissance de leur ancienneté, juste avec une garantie de smmg=48 mois.

Alors le champagne coule à flot au siège! L’affaire est entendue les syndicats qui ont signé l’accord de méthode, n’auront d’autre choix que de signer ce qui leur sera présenté….