le pole Régional

UN CARROSSE À TROIS ROUES

Le capital du pôle va être ouvert aux investisseurs. Mazette! si la situation n’était pas grave je me gausserai, si l’incertitude n’était pas de mise je me tordrai de rire, il faut oser annoncer que le capital de se qui n’existe pas sera ouvert à investissement, il faut un certains culot pour mettre sur le marché un carrosse à trois roues, car c’est bien de cela qu’il s’agit, trois compagnies versées dans un obscur pôle, attention les entreprise ne fusionnent pas, elle vont continuer à fonctionner chacune de leur côté, avec leur accord, leurs règles de travail, aucune interchangeabilité, aucune homogénéité, chacun chez soit et tout le monde dans le pôle.

Sûr que ce montage bancal va faire flipper les investisseurs, sûr qu’ils vont se précipiter pour investir dans cette structure qui en guise de capital n’a que des dettes, aucune des trois compagnies ne gagnent de l’argent, les derniers exercices étaient déficitaires, ceux d’avant aussi!

A moins qu’AF n’ait déjà trouvé l’investisseur! un faux-nez créé pour l’occasion, un fond d’investissement basé dans un pays pas très regardant, une société amie…

PONZI

L’omniprésent

LE POLYMORPHE

Mr Guérin Pdg de Airlinair, de Transavia, président de la Fédération nationale de l’aviation marchande et de la Chambre syndicale du transport aérien, serait demain le pdg de Britair.

Je suggère qu’il devienne également président d’AIR FRANCE, président de l’association des joueurs de boules nantaise et pour faire bonne mesure président du Medef!

Les économies d’échelle sauce légion d’honneur, le personnage peut aussi se trouver à plusieurs endroits au même moment.

La rumeur dit qu’il est en train d’écrire un livre, et que la préparation d’un film est encours, bientôt primé à Cannes certainement.

L’UBIQUE

CLAP clap clap

BRAVO!

Air France a décrété un embargo sur les terrain de Bastia et Ajaccio, cette décision fait suite à une décision prudhommale en faveur de plusieurs salariés corse. AF mécontente de la décision de justice a décidé de mesures de rétorsions et a décidé un blocus de l’ile de beauté.

Régional l’été dernier a dégagé de bon résultat sur la Corse, la direction de l’entreprise s’en est même félicité dans le journal de l’entreprise, pourtant cette années nos avions ne se poseront pas sur les pistes ni de Bastia, ni d’Ajaccio, ainsi en a décidé la maison-mère, l’embargo est valable pour toute les compagnie du groupe, enfin surtout pour Régional…

Volotea, nouvelle venue dans le monde du lowcost, vient d’annoncer l’ouverture d’un Bordeaux-Bastia cet été, ça tombe bien Régional effectuait la ligne l’année dernière; alors bravo Air France! priver Régional d’une recette conséquente, laisser les lowcost s’installer sur nos lignes, alors que nous sommes censé les affronter, je n’ai qu’un mot à dire: BRAVO!

FUCWRITER