Archives mensuelles : octobre 2022

💸 Un peu d’économie 🧮

Sous-capitalisation

La sous-capitalisation d’une entreprise est l’insuffisance de ses capitaux propres, appelés aussi réserves financières, par rapport à ses dettes. Dans cette situation, toute détérioration rapide de sa situation commerciale ou financière se traduit par un risque plus important de faillite et donc pour les créanciers, y compris les créanciers industriels par un risque de non-remboursement ou de non-paiement. Les capitaux propres n’ont rien à voir avec la capitalisation boursière. Une entreprise peut par exemple diminuer ses capitaux propres par un programme de rachat d’action, qui va amplifier la montée de son cours de bourse et donc sa capitalisation boursière, mais fragiliser ses capitaux propres et provoquer une sous-capitalisation.

On parle de sous-capitalisation pour le montant des capitaux propres et plutôt de sous-valorisation s’il s’agit simplement de la capitalisation boursière. La seconde rend la société plus vulnérable à une Offre publique d’achat, tandis que la première, autrement plus grave, peut mener à sa faillite rapide.

😟 JEU DE MOTS DE JOURNALISTE ECONOMIQUE …. ☹️

Les très gros efforts* consentis par nos collèges d’Air France ont porté leurs fruits !!! (*PDV HOP)

Ça sent la prime de fin d’année à la maison mère !!! Et chez nous ?

Extrait de la dernière publication du SNPL HOP avec laquelle nous somme en accord:

« les PNT d’Air France ont obtenu environ 8 % d’augmentation en 2019 et un accord, signé par le SNPL AF/TO début octobre 2022, leur octroie à nouveau 5 %, en plus des 5 % de l’augmentation générale des salariés du Groupe AF ; soit un total de plus de 18 % d’augmentation depuis 2019, le tout sans compter l’accélération de leur carrière liée au développement de Transavia.

Dans le même temps, les PNT de HOP ont été augmentés de seulement 1 %, augmentation immédiatement absorbée par l’augmentation des cotisations de la prévoyance ! »

DRÔLE DE NÉGO : la direction va t’elle continuer à faire la sourde oreille ?

Nous avions alerté, il y a déjà plus d’un mois, sur le silence radio de la direction qui avait annulé purement et simplement toutes les réunions de négociations d’octobre. Le SNPL HOP se réveille enfin et demande à la direction « d’ouvrir des négociations PNT dans les plus brefs délais. » A la bonne heure…

NOUS NE POUVONS QUE SOUTENIR CETTE DÉMARCHE CAR NOUS PARTAGEONS UN GRAND NOMBRE DES REVENDICATIONS DU SNPL HOP : prime d’intéressement groupe, revalorisation des montées terrains et des primes de repas, compte épargne retraite, accessibilité aux GP… 

IL FAUT SE PRÉPARER À UNE FIN D’ANNÉE DIFFICILE SI LA DIRECTION CONTINUE À FAIRE LA SOURDE OREILLE ET N’ENTEND PAS NOS REVENDICATIONS LÉGITIMES.

Sortie de piste à Orly pour Amelia (Air Journal 21/10)

Un avion de la compagnie aérienne Amelia a fini sa course dans l’herbe hier soir à Orly, aucun des passagers du vol entre Rodez et Paris n’étant blessé dans l’incident.

L’Embraer 145 de la compagnie française (immatriculé F-HYOG, construit en 2001) opérait le 20 octobre 2022 le vol 8R1217 entre l’aéroport de Rodez-Aveyron et Paris-Orly, avec à bord 39 passagers et trois membres d’équipage. Mais lors de son atterrissage vers 19h20 sous la pluie, l’appareil est sorti de la piste 25, s’immobilisant dans l’herbe.

Tous les passagers et navigants ont pu sortir de l’avion sans problème, et ont été pris en charge par le personnel d’Orly. La ministre déléguée chargée des collectivités territoriales Caroline Cayeux, qui se trouvait à bord, a résumé : « plus de peur que de mal ». Elle raconte dans Le Parisien que le commandant de bord a prévenu les passagers d’un « gros orage », l’ERJ se posant finalement; mais il « ne ralentissait pas et faisait des zigzags comme de l’aquaplaning pour une voiture », avant de s’immobilier dans l’herbe. 

Amelia a expliqué dans la soirée qu’à 22h05 heure locale, « le rapport indique qu’il n’y a aucun blessé parmi les passagers et membres de l’équipage. Actuellement, quatre enquêteurs du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) sont mobilisés sur place pour déterminer les causes de l’événement. Une enquête de sécurité est en cours ».

Et elle ajoutait : Amelia « mobilise toutes ses ressources pour faire face à l’événement et prendre en charge les passagers avec l’aide des Aéroports de Paris, des équipes de secours et des services de l’Etat concernés ».

À la suite de cet incident, la piste 25 d’Orly a été brièvement fermée, entrainant quelques perturbations dans les vols des autres compagnies aériennes « au départ et à l’arrivée » selon Paris Aéroport. 

Ce vendredi matin, le site de l’aéroport de Rodez indique deux vols d’Amelia à destination d’Orly.

 

Air Journal 21/10

AESAN quésako ? 👀

L’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) regroupe 10 Etats membres.

Créée par l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, la Thaïlande et les Philippines en 1967, elle a été rejointe par le Brunei (1984), le Vietnam (1995), le Laos et la Birmanie (1997) et enfin le Cambodge (1999).