Et à la fin que risque-t- il de rester?!

CE QUI SE DESSINE SOUS NOS YEUX...

UNE QUASI CERTITUDE: AF pour quelques mois a besoin semble-t-il des avions Hop à CDG. Avec une contrainte: c’est d’être rentable…là il va falloir quelques précisions…en effet qu’est-ce que cela veut dire? Comment et avec qui comparer les avions de hop? Le seul “benchmark” possible serait avec les avions régionaux de Cityhopper et ceux de Lufthansa…

UN DÉFI: l’existence du “mini hub” de lyon, avec la contrainte de la fermeture des vols à 2h30…dans les mois qui viennent la rentabilité du mini hub sera difficile à prouver…néanmoins sur la plateforme de Lyon il existe aussi les grandes transversales, il n’est certainement pas envisagé de les fermer…TO sera-t-elle aussi, en sus d’Orly la compagnie chargée d’effectuer les grandes transversales? Dans un premier temps compte tenu du nombre des avions en flotte cela ne semble pas possible…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :