La presse enterre la compagnie HOP!

AIR FRANCE EST SOUS LE FEU DES PROJECTEURS!

Depuis que l’état a décidé de garantir les prêts de la compagnie Air France, la presse étudie à la loupe les exigences imposées par le gouvernement.

Pour rappel, voici ce qui a été octroyé à AF:” un prêt de quatre milliards d’euros  par six banques, bénéficiant d’une garantie de l’Etat français à hauteur de 90% et d’une maturité de 12 mois, avec deux options d’extension d’un an consécutives, exerçables par Air France-KLM.

Il prévoit aussi un prêt d’actionnaire de l’Etat français de trois milliards d’euros et d’une maturité de quatre ans, avec deux options d’extension d’un an consécutives exerçables par le transporteur aérien franco-néerlandais.”

Air France devra par ailleurs tenir des engagements en termes de rentabilité et d’impact environnemental…

La presse compte-tenu de ses exigences, suppute, analyse, propose des hypothèses. Elle a trouvé la cible parfaite puisque Hop n’est pas en ordre de marche depuis la fusion ratée, pour ce qui est de la rentabilité vu que nous sommes affrêtés, sauf à croire que AF ait été généreux dans le contrat Hop doit être à l’équilibre.  La rentabilité du court-courrier chez AF est un sujet depuis des années, on ne peut pas accuser HOP d’être responsable de la perte de 200 millions! Pourtant la presse par facilité pointe HOP du stylo, cela arrange bien AF qui se garde bien de démentir. Bien entendu vient s’ajouter les exigences nouvelles du carbone, là aussi la presse croyant  faire d’une pierre deux coups et pointe de nouveau HOP, partant du principe qu’AF doit: réduire et sa flotte et son impact carbone, Hop est le bouc émissaire parfait!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :