la France et les Pays-Bas promettent 10 milliards d’euros pour sauver Air France-KLM

Inquiétudes concernant le réseau court-courrier

Air France-KLM a également affirmé envisager « une opération de renforcement de ses fonds propres » qui pourrait intervenir « au plus tard à l’issue de l’assemblée d’approbation des comptes de l’exercice 2020 ». « Dans ce cadre, l’Etat français a indiqué son intention d’examiner les conditions de sa participation à une telle opération », ajoute le communiqué du groupe franco-néerlandais.

Guillaume Schmid, du SNPL, premier syndicat français de pilotes de la compagnie, a, de son côté, prudemment pris « acte d’une aide qui était indispensable à la survie de l’entreprise ». Il a salué la contrepartie environnementale demandée par l’Etat, mais il s’attend à ce que la restructuration de l’entreprise porte sur le réseau court-courrier d’Air France, déficitaire.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :