M. Smith a choisi de caresser les actionnaires dans le sens du poil, en annonçant une reprise du versement des dividendes, dès 2022, après treize années de régime sec. Cette défiance des marchés peut toutefois s’expliquer par l’ambition affichée par M. Smith et surtout par l’ampleur des investissements qui vont être déployés pour refaire de la compagnie l’un des leaders mondiaux du transport aérien…

You must be logged in to post a comment.