“Je ne vois pas pourquoi on ne veut pas d’un PDG canadien, on ne veut pas d’un énarque. On attend de le rencontrer, je ne le connais pas”, a souligné Grégoire Aplincourt, président du Spaf qui représente un quart des pilotes d’Air France, derrière le tout puissant Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL, majoritaire au sein de la compagnie…

You must be logged in to post a comment.