On connaissait jusqu’à présent deux catégories de syndicats, les réformistes et les protestataires. Avec, dans chacune de ces familles, des caractères plus ou moins entiers, réformistes accommodants ou protestataires jusqu’au-boutistes. Grâce aux syndicats d’Air France, nous pouvons désormais créer une nouvelle typologie : les rétros, comme rétrogrades…

You must be logged in to post a comment.