Air France-KLM confie les rênes à un Canadien, l’intersyndicale sort les dents…

Le choix de Benjamin Smith n’est, en revanche, pas du goût de l’intersyndicale, dont le leadership est tenu par le puissant syndicat des pilotes SNPL, vent debout contre la nomination d’un “candidat étranger dont la candidature serait poussée par un groupe industriel concurrent, Delta”, est-il écrit dans un communiqué…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :