Régional: tonte en cours….

LA TONTE CONTINUE!

Avec l’application du projet “bases province” Régional avait déjà pris un bon coup de rabot! avec le PRF la tonte se poursuit.

Les bases province nous ont privé d’une partie de nos vols rémunérateurs, en compensation une “soulte” éphémère puisqu’en 2013 elle ne sera plus; sans compter les équipages basés à Marseille, Toulouse dont le sort n’est toujours pas décidé. Les aéroports de MRS et TLS sont parmi les 5 plus gros aéroports Français, l’accord base province ne permet pas à Régional de venir avec ses avions sur ces tarmacs privant ainsi la compagnie d’un volume important de passagers.

L’annonce des effectifs PN dans le pôle régional nous confirme que les dirigeants ont décidé de nous tondre au plus près! alors que l’on avait de cesse de nous affirmer que l’Ejet était le module parfait, on nous divulgue que deux Ejet 170 vont sortir de la flotte, que le sureffectif est de 64 PNT (d’après les calculs de la direction après “départs naturels” le chiffre serait de 47, à voir…), le nombre de charges vives serait de 43 (sauf que sur ces 43 il y aura un Erj dédié exclusivement au charter et qui ne va pas beaucoup voler, le nombre de charges vives est donc plus proche de 42!), à l’été 2013 il n’y aura plus que 2 Erj à CDG.

La tonte ne fait que commencer, comble de l’ironie la direction réclame une baisse des salaires…

Electric Shock

Régional: sortie de flotte

COUP DE TONNERRE

La direction depuis des mois répète que l’EJET est le module adapté pour Régional, mieux l’EJET 170 était même plus intéressant que le 190, moins cher, moins gourmand en kérosène, aussi rapide que le 190, bref le module parfait pour le futur PRF!

Tout cela n’était que du flan! des paroles en l’air, des mots vides de sens, des fadaises, fariboles, verbiage de dirigeants qui s’écoutent parler!

Régional va sortir 2 EJET 170 DE LA FLOTTE!

Maintenant vous savez ce qu’il faut  accorder aux dires de la direction.

Régional:c’était hier

ELLE EST PAS BELLE CETTE PUB?

Elle date de 2004, une époque où Régional avait de l’ambition!

Vous noterez que la plupart de ses vols ont été soient abandonnés à la concurrence, soient arrêtés, soient sous traités, soient confisqués par Air France.

60 vols/jour en 2004, combien aujourd’hui?

Bordeaux, Toulouse, Marseille, Lille, Nantes, Clermont, Strasbourg, Lyon étaient des bases province de Régional, qu’en reste-il aujourd’hui, qu’est devenu notre compagnie?

64 avions en 2004! combien demain?

Electric Shock