Régional: M de Juniac à nantes

TIME IS MONEY

M de Juniac viendrait à Nantes!

Ça tombe bien les syndicats de l’alliance lui ont demandé une entrevue il y a déjà un certains temps. Le Pdg d’AF souhaite rencontrer les syndicats PN, le temps consacré pour cette entrevue est d’une demi heure, sachant qu’il y a 6 organisations le temps imparti va être réduit, d’autant plus que le rendez-vous est placé juste avant midi.

L’idéal serait qu’il n’y ait qu’un porte parole, qui porte les revendications de tous, à part un syndicat PNT, aujourd’hui les autres sont tous d’accord sur le constat:

– le pôle est une structure de défaisance: la création de cette entité va commencer par des suppressions de lignes, par des avions en moins, par des licenciements. AF cherche à se désengager des filiales, AF souhaite ne plus être actionnaire majoritaire dans les filiales, AF profite de la situation pour se débarrasser de Régional (et de DB!) en n’ayant plus à satisfaire ses obligations légales de reclassement.

  – AF n’a plus besoin des filiales: la compagnie tricolore a réfléchi à sa nouvelle organisation, l’essentiel du problème étant le CMC, AF est satisfaite du résultats des bases province, elle envisage de l’appliquer à Orly, l’alimentation du hub de CDG est essentiel. Que reste-t-il pour les filiales? le hub de Lyon n’en fini pas d’avoir des pertes, il semblerait que Transavia s’y développe ainsi que Airlinair, en province (Nantes, Strasbourg, Lille, Bordeaux) les lowcost se font tous les jours plus agressives (volotea annonce de très nombreuses ouvertures de lignes en concurrence directe avec YS), en l’état l’espace pour les filiales est restreint, voir inexistant.

-Le pôle sans moyen financier: AF veut à tout prix préserver son cash, il n’est pas question d’investir dans le pôle. M Guérin (président putatif du pôle) prendra une participation dans cette entité, sous la forme d’une cession de 60% de ses parts dans Airlinair, là encore il ne s’agit pas d’argent frais. Les investisseurs privés ne viendront pas placer de l’argent dans le pôle, pour la simple raison que le business plan n’est pas clair. A partir de là l’existence du pôle a une durée de vie limitée…

Le FUC veut que Régional ( DB) aient la responsabilité du court-courrier dans le groupe AF, nos coûts compétitifs, notre réactivité, notre adaptabilité auraient déjà du permettre cela.

BIGBEN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :